• RSS
  • Delicious
  • Facebook
  • Twitter

CD Dipipack – 11 tracks – Industrial Martial – 1000 copies

1. De L’Homme Au Soldat I-II 8:56
2. Das Aufgebot (Le Jour De La La Mob) 6:03
3. Aux Armes! 8:21
4. Pressentiment 3:24
5. La Menace 5:06
6. La Déclaration 3:54
7. Défense Spirituelle 5:08
8. Regards D’Enfants 3:46
9. On Ne Savait Rien 5:09
10. Bombe Sur La Suisse 3:36
11. Ende Parade 8:05

SoleilNoir review “alerte en pays neutre”

Enfin ! On l’a longuement attendue, la troisième production d’Im Einsatz (ex-Die Macht), sans doute le seul projet dark ambient-martial de Suisse à évoluer dans une veine comparable aux Joyaux de la Princesse, Wappenbund, ou Thoroidh est enfin sorti sur le label français Slaughter In Art. «Alerte en Pays Neutre» est un album thématique consacré à l’histoire «controversée» de la Suisse durant la dernière Guerre et au concept de neutralité armée. Une «Gesamtkunstwerk» pour lequel se devine un impressionnant travail de documentation en amont, reflété tant dans les samples que les (magnifiques) textes du livret. Un authentique et bouleversant «devoir de mémoire» donc, à l’opposé de l’auto-flagellation imposée à la Suisse contemporaine par des autorités démissionnaires et veules, vendues aux lobbies avec la bénédiction d’une «élite » médiatico-intellectuelle autoproclamée, ayant depuis longtemps perdu toute crédibilité. Des autorités qui feraient d’ailleurs bien de réécouter parfois les discours de leurs prédécesseurs, judicieusement parsemés sur cet album. Ce qui frappe en effet à l’écoute de ces documents sonores rares, extraits de journaux d’informations, discours officiels et proclamations en français et en allemand, c’est l’incroyable – pour nos contemporains! – fierté d’être Suisse, d’appartenir à cette petite communauté alpine, trilingue et pacifique au cœur du cyclone – et la résolution totale et sincère de la défendre coûte que coûte. Quel homme politique, même de droite conservatrice, oserait tenir aujourd’hui des discours d’une telle force, d’une telle limpidité, d’une telle honnêteté?
Bien sûr, la Suisse a bien moins souffert que tous ses voisins. Il n’empêche que pendant six longues années, elle a vécu dans l’isolement et la peur du lendemain, encerclée de toute part et prête au pire, prête à affronter la catastrophe d’une invasion. Quel aurait été l’issue de celle-ci, on ne le saura jamais – en grande partie parce que l’effet dissuasif a été suffisant: attaquer la Suisse aurait couté plus à l’Allemagne que le profit qu’elle aurait pu en retirer.
La musique de Im Einsatz se veut une commémoration de l’esprit de résistance: symphonique, grandiloquente, mais aussi saturée et étouffante, elle reflète exactement cette atmosphère lourde de sombre tension et de préparation, cette veille tendue qui ne se résoud jamais en explosion: une longue attente l’arme au poing, juste au bord du gouffre, l’angoisse statique au cœur de l’apocalypse d’acier.
Des citations dans le livret replacent la Suisse dans une perspective historique réelle et non révisionniste. Ainsi celle de Winston Churchill, si contradictoire pour les néo-historiens d’Etat qu’ils l’ont sciemment occultée: «Of all the neutrals, Switzerland has the greatest right distinction… she has been a Democratic State, standing for freedom and self-defense among her mountains, and in thought, in spite of race, largely on our side.»

Lars Kophal SoleilNoir Div

Be Sociable, Share!

Comments are closed.

?>